« Le Sahara, ou grand désert, comme disent les atlas, est probablement en effet le premier désert du globe au double point de vue des dimensions et de l’aridité. Il embrasse toute la moitié nord du continent africain. » (Gautier, 1928).

sahara_dunesCe désert est un ensemble de grands plateaux couverts d’amas de dunes, les ergs, ou de gravier, les regs. Il comporte aussi d’importants massifs montagneux – Tibesti, Aïr et Hoggar – d’origine volcanique. Quelques oueds sortent de ces massifs, en particulier du Haut-Atlas marocain, qui alimentent l’une ou l’autre oasis. En densité très inégale, ces palmeraies couvrent un pourcentage insignifiant de la superficie du Sahara. Mais, grâce à elles, certaines espèces ont réussi à étendre leur aire de répartition bien au sud des côtes méditerranéennes et des steppes semi-désertiques encadrant le désert, comme les Hauts-plateaux algériens.

Les zones humides, si elles sont très rares dans le Sahara, peuvent être très étendues, mais ces lacs salés, les chotts, sont souvent complètement asséchés. En 2009, des Flamands roses ont toutefois réussi à se reproduire à El Goléa (Boucheker, 2012).

La vie n’a donc pas déserté le Sahara. Ces chroniques donneront quelques exemples de la ténacité du Vivant confronté aux conditions extrêmes du milieu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s